Notre Travail

De la vigne ...

trav 1L’hiver est la saison de la taille des vignes. Suivra la lierie, qui consiste à attacher les bois de la vigne aux fils afin de guider les futurs bruns.

Au printemps, l’arrivée du soleil et des températures clémentes aident au développement des bourgeons. C’est le moment d’ébourgeonner : nous sélectionnons les meilleurs bourgeons et supprimons ceux qui ne donneront pas de raisins.

 

 

trav 2

 

 

C’est aussi le temps de planter des nouvelles vignes arrachées l’années
précédente, ainsi que remplacer certains pieds de vigne malades.

trav 3

 

La vigne commence alors à pousser… jusque fin juillet, nous passerons
plusieurs fois dans chaque vigne afin de relever les fils pour guider
la végétation. C’est le palissage.

 

trav 4

 

Août est le mois de la maturation. Nous laissons le temps de repos et de
préparation nécessaires à magnifier notre future récolte.

 

trav 5

Habituellement autour de la mi-septembre, les vendanges champenoises
se font uniquement à la main. Pendant environ une semaine, une vingtaine de
personnes s’activent à cueillir le résultat d’une année de travail.

 

trav 6

 

 

 …A la cave

Habituellement autour de la mi-septembre, les vendanges champenoises
se font uniquement à la main. Pendant environ une semaine, une vingtaine de
personnes s’activent à cueillir le résultat d’une année de travail.

L’arrivée des raisins au pressoir marque le début de l’élaboration de nos
champagnes. Le nectar qui coule du pressoir est annonciateur de la qualité
de nos futures cuvées. 

 

trav 7

 

Quelques mois plus tard, les assemblages, sont l’une des étapes clé de l’élaboration du champagne.
C’est le moment aussi où la famille Dérouillat se retrouve dans la cuverie pour déguster
l’ensemble de ses vins et décider des assemblages des futures cuvées.

Le vin est prêt à être mis en bouteilles… 15 mois minimum de vieillissement en cave sont
nécessaires pour les champagnes non millésimés, 3 ans minimum pour les champagnes
millésimés… pendant cette période va se dérouler une deuxième fermentation alcoolique
qui va créer les bulles de champagnes : c’est la prise de mousse. Toute la magie de la création
du champagne réside dans ces bulles ! 

 

 

Après ces longs mois de vieillissement, nous remuons les bouteilles afin de faire glisser le petit
dépôt créé par la prise de mousse jusque dans le goulot de la bouteille. Le dégorgement,
à la volée (à la main) ou à la glace (machine), permet d’extraire ce dépôt pour ne garder que
le champagne clair avant d’ajouter la liqueur d’expédition. C’est le dosage de cette liqueur
qui donnera la touche plus ou moins sucrée souhaitée :

   0 g/l Brut Nature  17 à 32 g/l Sec  
   0 à 6 g/l Extra-Brut  32 à 50 g/l Demi-Sec  
   6 à 12 g/l Brut  + de 50 g/l doux  
   12 à 17 g/l Extra- Dry    

 

Encore 6 mois d’élevage en cave permettent d’affiner les arômes de nos champagnes avant de les
sublimer : c’est l’habillage, dernière étape avant l’arrivée de nos bouteilles sur vos tables

 

trav 8

 

Au total, presque 3 ans minimum sont nécessaires à l’élaboration d’un champagne d’exception
depuis l’arrivée des raisins au pressoir jusqu’à la touche finale apportée par nos soins.

trav 9 9

Contact

23 rue des chapelles
51530 Monthelon

+33 (0)3 26 59 76 54

champagne.derouillat@wanadoo.fr